Le long-métrage de Bernard Bellefroid, Groupe Ouest 2012, poursuit sa route !

Melody, le deuxième long-métrage de Bernard Bellefroid – développé au Groupe Ouest au sein de la sélection annuelle 2012 – a été dévoilé le 23 août en avant-première et en compétition officielle au Festival du Film Francophone d’Angoulême. Il était également présenté le 28 août en compétition internationale au Festival des Films du Monde de Montréal, et y a remporté le Prix d’interprétation féminine (pour Rachael Blake et Lucie Debay) et la Mention spéciale du Jury œcuménique. En octobre 2014, il a remporté au Festival International du Film Francophone de Namur le prix du public long métrages fiction de la Ville de Namur !
En janvier 2015, Melody sera présenté au Festival de Rotterdam dans la section IFFR Live.

Découvrez dès à présent le promo-reel du film :

Melody est une production co-déléguée entre Artemis Production (Belgique), Samsa Film (Luxembourg), Liaison Cinématographique (France) et .Mille et Une. Films qui assure la production exécutive en Bretagne. Le film a reçu un soutien financier de la région Bretagne.

Retrouvez ci-dessous le témoignage de Bernard Bellefroid sur son aventure Groupe Ouest :

« L’apport du Groupe Ouest dans l’écriture du scénario est différent pour chaque auteur. Dans mon cas, il est particulièrement important. Mon passage au Groupe Ouest m’a obligé à remettre en question la façon dont l’histoire était racontée. C’était un grand bouleversement qui m’a quasiment amené à recommencer un nouveau scénario, à me poser des questions de fond sur les personnages.

De façon plus générale, le Groupe Ouest est arrivé là où il n’y a jamais personne, là où l’auteur est seul dans le désert. Une chance précieuse et rare de prendre le temps d’un accompagnement sur une longue durée, quand on sait que l’écriture est un sport de longue haleine, fait de moments de solitude.

Le principe de résidence et de travail en groupe passe par l’installation d’une complicité, d’un jeu de travail. Ce n’est pas évident, mais si le groupe est plein de bonnes intentions, cela devient productif, super fort et créé une émulation. En ce sens, c’est bénéfique. Le travail en groupe reste quelque chose de risqué, car on ne peut pas tricher. Il se trouve que dans mon année, il y avait une émulation superbe, surement dû à la qualité de la sélection.

Mon séjour à Brignogan-Plages a joué dans le choix des décors pour le tournage. Les paysages bretons s’accordent parfaitement avec le scénario. J’ai tanné mon producteur pour que cela se fasse ici.

Pour la petite histoire, nous sommes en pleine écriture d’un nouveau scénario avec Marcel Beaulieu, consultant au Groupe Ouest et rencontré grâce à sa sélection annuelle en 2012. »