La sélection 2021 de LIM | Less is More, le programme européen de développement de long-métrages à budget limité !

LIM | Less is More, le programme européen de développement de long-métrages à budget limité, a reçu de nombreux projets des quatre coins du monde (environ 350 candidatures provenant de plus de 70 pays), et ce malgré les temps pour le moins troublés que traversent les cinéastes. Parmi ces candidatures, des projets issus de pays encore jamais vu dans nos radars : Arménie, Burkina Faso, Bolivie, Corée du Sud, Mali, Pérou, Ouganda, Uruguay, etc.

Massimiliano Nardulli, Responsable de la sélection de LIM exprime son soulagement : « Le contexte étant si difficile, nous avions la crainte que les scénaristes et réalisateurs soient freinés dans leurs envies de se projeter vers de nouveaux projets. Mais ce n’est pas le cas. L’objectif de LIM, aujourd’hui plus que jamais, est de mettre en avant des projets avec l’humain au cœur, dans un paysage bouleversé, des projets animés par une puissante quête de sens. Et il me semble que les seize projets de premier et second long-métrages sélectionnés cette année, donnent à voir une nouvelle génération de cinéastes qui s’empare pleinement de notre monde. »

« Comme si le contexte – au temps des confinements à répétition – créait aussi une sorte de réveil », poursuit Antoine Le Bos, Directeur artistique de LIM. « L’année dernière, certains des projets ont dû prendre un nouvel élan, ne pouvant pas continuer à parler de notre monde de la même manière. Très clairement, aujourd’hui, on ne peut pas écrire des films en pensant que le monde tourne autour de nous-même, nous devons nous adresser aux humains qui nous entourent. Nous sommes tous sur le même bateau. C’est devenu une urgence ! »

Cette année, la sélection est majoritairement dominée par les femmes cinéastes. Signe des temps qui changent, elles portent 10 projets sur 16 ! Et parmi les nouveaux pays sélectionnés, l’Afrique du Sud, la République tchèque, le Vietnam et l’Ouganda donnent une nouvelle saveur à l’édition 2021 de LIM.

Autre spécificité de 2021 : la variété des styles et des approches cinématographiques des cinéastes sélectionnés, incluant notamment des artistes dotés d’un solide bagage en théâtre, en arts visuels ou encore en documentaire. Nous nous rapprocherons du cercle polaire avec les Sámi de Norvège, plongerons au cœur d’une communauté gitane en Roumanie, ou nous immergerons au sein d’une tribu Pokot au Kenya. Nous allons découvrir un culte en République tchèque, la dépendance sexuelle en Lituanie, ou des fables celtiques façon bretonne. De l’Ecosse à la Pologne et à la Macédoine du Nord, ou du Danemark au Vietnam et au Portugal, nous ferons l’expérience des triangles amoureux, de l’érotisme baroque et des corps troublés…

Dans le même mouvement, LIM a sélectionné 12 Development angels qui participeront à l’aventure. Du Brésil à la Lettonie, et de l’Ukraine au Pays de Galles, une sélection très excitante de producteurs et productrices créatifs, de chargé.e.s de développement ou de professionnel.le.s du cinéma en passe de devenir des script consultants. Ils seront accompagnés dans leur approche du développement, en travaillant au bord à bord avec les tuteurs et en bénéficiant de sessions de travail spécifiques.


Soutenu par Europe Créative (programme MEDIA de l’Union européenne), LIM | Less is More est porté par le Groupe Ouest, développé avec Control N (Roumanie), le Vlaams Audiovisueel Fonds – VAF (Belgique), le Krakow Festival Office – kbf (Pologne) et le Transilvania International Film Festival – TIFF (Roumanie), en partenariat avec le Lithuanian Film Centre – LKC, le Norwegian Film Institute – NFI, ainsi que la Région Bretagne et Screen Scotland.