LIM2022 Selection

En 2022, LIM | Less is More accélère !


LIM | Less is More, le programme européen d’accompagnement pour le développement de long-métrages créé par le Groupe Ouest et propulsé par Europe Créative (MEDIA) ouvre un nouveau chapitre. Il y a quelques mois, l’équipe de LIM a décidé de faire évoluer son slogan qui devenait : pour cinéastes engagés dans un monde en mutation. Pour Antoine Le Bos, directeur artistique de LIM, « avec le contexte sombre que nous traversons en Europe, nous devons nous battre contre vents et marrées pour générer des films qui contribuent à nous réveiller, à nous donner des forces pour affronter le monde qui vient ! »

Dans cette perspective, l’équipe de LIM s’est entouré d’un nouveau quatuor de tuteurs / script consultants. Les dix-sept scénaristes et auteurs-réalisateurs, et douze Development angels sélectionnés en 2022 travailleront main dans la main avec Tony Grisoni (UK/IT), scénariste de Terry Gilliam et Michael Winterbottom – entre autres, Lucile Hadzihalilovic (FR), auteure-réalisatrice d’Innocence et Évolution, et collaboratrice de Gaspar Noé sur nombre de ses films, Vinca Wiedemann (DK), scénariste et proche collaboratrice de Lars von Trier sur Nymphomaniac et Melancholia, ainsi que de Thomas Vinterberg sur La Chasse, et enfin Romain Compingt (FR), scénariste de la Caméra d’or Divines ainsi que de l’émouvant En attendant Bojangles.

Cette équipe européenne de spécialistes chevronnés du récit accompagnera une sélection – unique et humainement riche – de talents et de projets qui incarnent le cinéma que nous souhaitons voir émerger sur nos écrans, porteur de sens et pour un éveil des consciences :
Avec le second long-métrage d’Edon Rizvanolli (Kosovo) qui a créé une forte impression avec Unwanted en 2017, Antoine Russbach (Suisse) avec la deuxième partie de son cri sous forme de trilogie commencé avec le multi-primé Ceux qui travaillent, Reinis Kalvins (Lettonie) qui a livré avec The Shift une expérience noire unique à quelques encablures de la frontière russe. Vincent Maël Cardona également qui a laissé une forte impression lors de la Quinzaine des réalisateurs – Cannes 2021 avec Les Magnétiques, tout récemment récompensé du César 2022 du Meilleur premier film et qui revient à ses racines avec une histoire basée en Bretagne rurale, ainsi que le troisième long-métrage de Christian Volckman – nous ne pouvons pas oublier les expériences cinématographiques uniques générées par Renaissance et The Room. Et les premiers long-métrages de cinéastes déjà reconnus pour leurs court-métrages magistraux, ou encore pour leur travail remarquable dans le théâtre, le documentaire ou les arts visuels : Jela Hasler (Suisse), Fanny Ovesen (Norvège & Suède), Andreea Valean (Roumanie), Valeria Testagrossa & Giulia Pietrozini (Italie), et Deborah Viegas (Brésil et Portugal). Depuis le contexte troublé du Moyen-Orient nous viennent les récits de Nitzan Rozen (Israël) et Dahlia Nemlich (Liban). Elles nous tiendront éveillés jusqu’à très tard – tout comme Sandro Souladze, jeune et talentueux cinéaste géorgien, si proche d’une frontière aujourd’hui également en feu. Comme souvent dans LIM, une présence forte et singulière celte, du Pays de Galles et d’Écosse, avec Zillah Bowes et Isaac Knights-Washbourn avec leurs premiers longs. Et de Flandre, en Belgique, l’audacieuse Meltze Van Collie, qui nous emmène au Groenland, provoquant un bol d’air frais qui nous fera du bien !

Travaillant au bord à bord avec les tuteurs et les auteurs durant tout le processus de développement, les Development angels sélectionnés pour LIM2022 forment un éventail unique de professionnels européens. Ils et elles joueront un rôle essentiel pour venir nourrir et aider au développement de scénarios forts pour le cinéma indépendant de demain : Cecilie Aspenes (Norvège), Andrés Bartos (Catalogne, Espagne), Diana Caravia (Roumanie), Viktorija Cook (Lituanie), Mirna Everhard (Pays-Bas & Flandre, Belgique), Harry Flöter (Allemagne), James Heath (Écosse, Royaume-Uni), Judith Lichtneckert (Suisse), Jules Reinartz (France), ainsi que Mira Staleva (Bulgarie), et Raymond van der Kaaij (Pays-Bas).

Enfin, dans le contexte tragique de l’invasion par Poutine de l’Ukraine, l’équipe de LIM est honorée d’accueillir parmi les Development angels de 2022 une ukrainienne : Aleksandra Zakharchenko.


Une sélection composée par Massimiliano Nardulli – LIM Head of Talents, avec Ciarán Charles (Irlande), Gaia Meucci-Astley (Royaume-Uni), Héloïse Noé (France), Alki Politi (Grèce) et Michal Reich (République Tchèque).


Soutenu par Europe Créative (programme MEDIA de l’Union européenne), LIM | Less is More est porté par le Groupe Ouest, développé avec Control N (Roumanie), le Vlaams Audiovisueel Fonds – VAF (Belgique) et le Krakow Festival Office – kbf (Pologne), en partenariat avec le Lithuanian Film Centre – LKC, le Norwegian Film Institute – NFI, la Région Bretagne, ainsi que Screen Scotland et FOCAL (Suisse).