Palme

Le palmarès du Festival de Cannes 2015

László Nemes, Grand Prix

Salves d’applaudissements émus pour László Nemes ! Pour sa première participation à Cannes, il a remporté le Grand Prix du plus prestigieux festival au monde avec Le Fils de Saul. Son film a marqué les esprits à Cannes comme un film résolument hors-normes sur les camps de la mort. « La stratégie a été l’extrapolation avec infiniment peu d’éléments pour les spectateurs de manière à pousser très fortement leur imagination. Je pense que c’est plus proche de ce qu’était l’expérience des camps, du sentiment qu’on y avait en tant qu’être humain. Suggérer est plus fort que montrer. » (source : Cineuropa)
Le Hongrois a également remporté le Prix de la Critique Internationale décerné par la Fédération Internationale de la Presse Cinématographique (Fipresci).
László Nemes est passé au Groupe Ouest en 2012 dans le cadre des sessions internationales avec son second long-métrage.

Clément Cogitore, Prix de la Fondation Gan pour la diffusion

Dans le même élan de bonnes nouvelles, Clément Cogitore, passé au Groupe Ouest dans le cadre des sessions internationales avec le TorinoFilmLab en 2012 – en compétition à la Semaine de la Critique avec Ni le ciel, ni la terre (The Wakhan Front) – a remporté l’Aide de la Fondation Gan à la Diffusion.