Martin Tronquart

Martin-Tronquart---Portrait

Après des études d’histoire-sociologie, un BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) et une école de cirque, Martin Tronquart débute comme assistant des photographes Hélène Biensa et Philippe Matsas. Par ailleurs il devient animateur en centres de vacances. En 2003, il fait un stage sur le long‐métrage de Jean‐Paul Salomé, Arsène Lupin, et y découvre le métier d’accessoiriste. Il occupera ce poste sur d’autres longs comme Marie-Antoinette de Sofia Coppola, Le Bruit des gens autour de Diastème ou La Femme du Vème de Pawel Pawlikowski. En parallèle, il écrit et réalise des court-métrages puis joue au cinéma et au théâtre, particulièrement dans Pin Up de François Gallou ou dans la pièce Pyramide de Copi mise en scène par Joséphine de Meaux. En 2010, il met un terme à sa route d’accessoiriste pour se consacrer à l’écriture et à la réalisation et continue à travailler avec des enfants. En 2011, il rencontre la société Kidam qui produira son court-métrage Quatre colombes sur l’antenne télé, sélectionné notamment aux festivals de Toronto (Worldwide short film festival) et de Trouville où il obtiendra la Mention Spéciale du Jury. En 2013, toujours avec Kidam, il réalise son premier moyen-métrage Braconnière, co-écrit avec Léa Pernollet et pré-acheté par Arte, dans lequel jouent Lise Maussion et des enfants. Il travaille aujourd’hui sur son premier long-métrage.

Louves

Depuis l’adolescence Maria, Jen, Sophie et Ariane forment une meute, une bande, un rempart contre le monde grâce auquel elles tiennent debout.
Maria est à l’hôpital entourée de ses amies quand le médecin leur annonce qu’il lui reste peu de temps à vivre. Maria veut revoir son fils qui vit en Italie.
Ses amies sont prêtes à tout pour défier la mort et accompagner Maria jusqu’au bout.
Sur la route, elles croisent des loups dont le comportement résonne étrangement avec ce qu’elles ressentent.
La mort de Maria fera voler en éclat le fragile équilibre de leur meute. Faut-il continuer sans elle jusqu’en Italie pour retrouver l’enfant ou reprendre le cours de sa vie ? Y’a-t-il encore la possibilité d’avancer ensemble lorsque la meute perd un de ses membres ?