Josza Anjembe

Après une carrière de dix ans dans le journalisme, Josza Anjembe se lance en 2011 dans la réalisation documentaire autoproduit et finance ses deux premiers essais, MASSAGE A LA CAMEROUNAISE et KRUMP. En 2016, elle découvre l’univers de la fiction et réalise son premier court-métrage, LE BLEU BLANC ROUGE DE MES CHEVEUX sélectionné pour l’édition 2018 des César. En 2021, BALTRINGUE, son second film court connaît le même parcours. Aujourd’hui, la réalisatrice développe son premier long-métrage de fiction.

Photo ©Manu Dorlis

A moi aussi ça fait mal

Alors qu’il est enfin sur le point d’accéder à son rêve de devenir journaliste au sein d’une grande rédaction, Abi, 25 ans, noir, garçon réservé et solitaire, fait la connaissance de Gaëtan, 35 ans, blanc, bon vivant et bout en train. Dès les premiers regards, Gaëtan tombe immédiatement sous le charme d’Abi. Déterminé à le séduire, Gaëtan jette son dévolu sur Abi. Fasciné par la joie de vivre de Gaëtan, Abi succombe. Commence alors une idylle faite de folie, de fougue, d’ivresse et de passion. Aux côtés de Gaëtan, Abi s’émancipe, s’affranchit peu à peu de sa timidité et découvre un univers qu’il connaît peu : le milieu gay, hype, parisien. Malgré les mondes qui les séparent, Abi s’épanouit et tombe éperdument amoureux. Les deux amants filent alors le parfait amour. Mais au fil des jours, des habitudes, des rencontres, et des événements, Gaëtan montre un visage qu’Abi ignorait jusque-là et se révèle être humiliant, dégradant, raciste.