Jean-Charles Paugam

JeanCharlesPaugam

Après avoir passé toute sa jeunesse à Brest, Jean-Charles Paugam intègre Sciences-po Paris dont il sort diplômé en 2005. Il prolonge ses études à la Freie Universität de Berlin avant de faire le grand saut pour se consacrer à sa passion : le scénario. Il écrit plusieurs court-métrages et passe à la réalisation avec Noir, c’est noir (Triade Films, 2008), Ogre (Offshore, 2012) et Cadence (Triade Films, 2015). Parallèlement, il développe des projets pour la télévision et entre au département Série TV de la Fémis en 2013. Il travaille aujourd’hui sur plusieurs séries et écrit son premier long-métrage.

La bonne chaleur de l’animal

FRANCK (20) est un punk à chien… sans chien. Un branleur. Un anarchiste. Un jeune homme qui cache sous sa révolte une mystérieuse fêlure.
Une nuit, il s’introduit par effraction dans une maison isolée, non loin d’une petite ville de Bretagne. Dans l’une des chambres, il découvre la propriétaire des lieux. MADELEINE (75) est atteinte de la maladie de Parkinson : elle peut à peine communiquer, et encore moins bouger. Son cerveau, son être, son âme sont emprisonnés dans cette chair, ces muscles, ces os qui refusent de lui obéir.
Franck profite que la malade ne soit visitée qu’en coups de vent par son infirmière, son aide ménagère et sa sœur pour s’installer au grenier. Entre le jeune marginal et la vieille dame, une complicité se développe peu à peu, au-delà des mots et des idées reçues…