Cross Channel Film Lab 2014

Au premier semestre 2014 ont eu lieu au Groupe Ouest les essais relief (prise de vue, prise de son et mise en scène 3D relief) du Cross Channel Film Lab 2014. En ce début d’été, après une phase de post-production réalisée en partenariat avec Film Factory, nous venons de recevoir les deux films tests.

Le but pour les deux réalisateurs sélectionnés (Gaëlle Denis et Giil Taws) sur ces films tests est d’asseoir des points de repères formels en vue de la création d’une “grammaire reliefˮ qui leur soit propre. Penser boîte scénique, penser profondeur plutôt que cadre, penser présence des corps, pressentir les implications de ce nouveau langage poétique en terme d’écriture.

Le Cross Channel Film Lab a pour objet de réfléchir à la création de nouvelles grammaires cinématographiques pour le cinéma indépendant au travers de nouveaux outils technologiques, en permettant à des acteurs de la recherche scientifique fondamentale comme appliquée, à des acteurs des industries techniques, à des créateurs (réalisateurs, scénaristes, chorégraphes), à des techniciens et des producteurs de cinéma, de se rencontrer et de partager leurs savoir-faire et leurs perceptions. Chaque année, le Cross Channel Film Lab accompagne quatre projets de long-métrage : deux français et deux anglais, qui ont été sélectionnés suite à un appel à projet. Deux de ces projets nécessitent une recherche en effets spéciaux, les deux autres visent l’exploration de la 3D relief. C’est le Groupe Ouest, co-créateur du Cross Channel Film Lab, qui est en charge des tests filmés des deux projets sélectionnés pour la 3D en 2014 :

La fille de l’estuaire, réalisé par Gaëlle Denis /// http://gaelledenis.com/
Tro Fañch, réalisé par Giil Taws /// http://www.giiltaws.com/