Une histoire d'amour et de désir de Leyla Bouzid

Le long-métrage de Leyla Bouzid, au cinéma le mercredi 1er septembre 2021, nous envoûte !

Au Festival de Cannes, cette année, la Semaine de la Critique a choisi comme film de clôture un bijou à ne rater sous aucun prétexte : « Une histoire d’amour et de désir » de Leyla Bouzid.

Il s’agit du deuxième film de la réalisatrice tunisienne, dont le premier opus, « À peine j’ouvre les yeux », sidérant de vie, portait au plus haut l’élan et les espoirs que contenait le printemps arabe à Tunis.

Avec son nouveau film « Une histoire d’amour et de désir », dont l’écriture s’était entourée des bons soins de la Sélection Annuelle du Groupe Ouest, Leyla nous embarque au cœur d’un sujet brûlant d’actualité : l’amour au sein du monde musulman, la puissance érotique de la littérature arabe pendant des siècles, la nécessité absolue de faire du désir un poème !

Ahmed, 18 ans, français d’origine algérienne, a grandi en banlieue parisienne. Sur les bancs de la fac, il rencontre Farah, une jeune tunisienne pleine d’énergie fraîchement débarquée à Paris. Tout en découvrant un corpus de littérature arabe sensuelle et érotique dont il ne soupçonnait pas l’existence, Ahmed tombe très amoureux d’elle et bien que littéralement submergé par le désir, il va tenter d’y résister.


Projection en présence de Leyla Bouzid

Le samedi 18 septembre 2021 à 20H15 au cinéma Even, Lesneven.
Une séance organisée en partenariat avec Cinéphare.