Découvrez les huit projets lauréats pour l’année 2016

Depuis l’origine de son dispositif de coaching d’auteurs pour le cinéma, la Sélection Annuelle du Groupe Ouest permet d’accompagner chaque année huit projets de long-métrage. Les auteurs-lauréats bénéficient d’un coaching d’écriture sur neuf mois, comprenant trois sessions collectives de travail en résidence à Brignogan-Plages (Finistère) et un suivi d’écriture personnalisé à distance par des sessions online. Les sessions en résidence seront orchestrées en 2016 par les scénaristes-consultants Jacques Akchoti et Marcel Beaulieu.

Ils arrivent le 30 mars et pour l’année 2016, les auteurs-lauréats sont…!

Leyla Bouzid - Trois histoires d'amour et de désirs

Biographie

Leyla-Bouzid---Portrait-1Leyla Bouzid grandit à Tunis où elle est née en 1984. En 2003, elle part à Paris étudier la littérature française à la Sorbonne puis intègre la Fémis section réalisation.
Elle réalise Soubresaut, son film de fin d’études, en Tunisie quelques mois avant la révolution. Elle choisit ensuite de tourner Zakaria dans le sud de la France avec des comédiens non professionnels.
En 2015, A peine j’ouvre les yeux, son premier long-métrage (tourné à Tunis), commence sa carrière à la Mostra de Venise. Depuis, il parcourt les festivals (Toronto, Rotterdam, Dubaï, Carthage, Namur…) et reçoit plus d’une vingtaine de récompenses. Il bénéficie également d’un bel accueil publique et critique lors de ses sorties salle, en France et en Tunisie.

Résumé

Trois histoires d’amour et de désirs, à différentes époques et différents lieux.
Ce qui les lie ? Le désir obscur et vif de ces trois hommes arabes, fou d’amour et qui, pourtant, pour différentes raisons, se refusent à leur belle.

Marion Desseigne Ravel - Les Chats ont neuf vies, moi un peu moins

Biographie

Marion-Desseigne---PortraitDans son adolescence, Marion Desseigne Ravel se forme aux arts du cirque. C’est à l’occasion d’une blessure, qui l’éloigne des salles de répétitions, qu’elle découvre le cinéma en participant au documentaire de P. Trédez, Amères Victoires, sur la lutte des sans-papiers en Ile-de-France. Elle y forge un rapport à l’image basé sur le réel et la rencontre. Elle entre ensuite à la Fémis où elle découvre le travail avec les acteurs et prend goût pour la fiction. Elle réalise plusieurs court-métrages, dont Les Murs et Fin d’été, et Voyage en Lémurie sélectionnés dans différents festivals.
Impliquée dans le milieu associatif, elle encadre également des ateliers d’éducation à l’image auprès de femmes sans-papiers ou d’enfants de la Goutte d’Or. Elle prépare actuellement son premier long-métrage, Les chats ont neuf vies, moi un peu moins, et collabore à l’écriture de plusieurs autres projets de films.

Résumé

Je m’appelle Désiré, je suis un garçon de 18 ans et je suis originaire du Rwanda.
Non, en fait, je suis une fille et je viens du Mali.
Je désire Lili, la dealeuse de mon quartier, mais aussi Jacques, le policier qui lui court après.
Franchement, la vie, parfois, c’est compliqué…

Gaëlle Douël - Fatum

Biographie

Gaelle-Douel---Portrait3Auteur et réalisatrice de films documentaires, Gaëlle Douël vit en Centre Bretagne, une terre rurale qu’elle aime et qui façonne son imaginaire. Elle y a cofondé l’association Ty Films, à Mellionnec, par volonté de défendre le documentaire de création, et de le partager avec les habitants de ce territoire.
Que ce soit dans l’accompagnement de jeunes auteurs, dans son rôle de co-auteur ou sur ses propres films, l’écriture est au cœur de son travail. Avec ce projet de long-métrage, Fatum, elle se plonge dans l’écriture de fiction, pour une histoire de terre et de mère, ancrée dans son univers rural.

Résumé

Noémie, 45 ans, est éleveuse de vaches à viande, en Centre Bretagne. Son mari vient juste de mourir, un cancer. Elle se retrouve seule sur la ferme avec ses deux fils. Il y a Franck, l’aîné, 20 ans, en pleine explosion de virilité et Tim, 17 ans, fragile et encore tourné vers l’enfance. Noémie adore Tim, c’est son fils préféré. Tim admire son grand frère, mais Franck le rejette, jaloux de sa relation fusionnelle avec leur mère. Au milieu, Noémie attise plus ou moins consciemment les rivalités.
La mort du mari de Noémie libère un secret de famille. Noémie découvre alors que, du côté de son mari, les frères s’entretuent depuis deux générations. Si le fatum familial se répète, Tim, son fils préféré, sera tué par son grand frère. Noémie tente de repousser la fatalité en ignorant cette menace, mais la malédiction la ronge déjà. Elle prend peur et va alors tout faire pour protéger son plus jeune fils. Mais son angoisse se transforme en une obsession qui va la conduire bien plus loin qu’elle ne l’aurait imaginé.

Alanté Kavaïté - Submergée

Biographie

Alante-Kavaite---PortraitDiplômée de l’école d’art d’Avignon, Alanté Kavaïté approfondit son travail autour de l’image et surtout de la vidéo à l’ENSBA de Paris. Elle réalise en 2006 son premier long-métrage Ecoute le temps (Fissures) avec Emilie Dequenne. Son second, Summer (The Summer of Sangailé), sorti en salles en 2015 et sélectionné dans plus de 70 festivals internationaux (Berlinale, Stockholm, Busan…), reçoit de multiples récompenses dont le prix de la mise en scène à Sundance. Alanté Kavaïté est également co-auteur de Evolution de Lucile Hadzihalilovic.

Résumé

Une île va être submergée par les eaux et la plupart des habitants l’ont déjà quittée. Une tempête d’une violence inouïe déferle. Les survivants ne peuvent que constater le désastre : les communications sont coupées, les bateaux du port ont coulé.

Raphaël Mathié - L'Île

Biographie

Raphael-Mathie---PortraitDiplômé du Centre universitaire de journalisme de Strasbourg (CUEJ) en 1993, Raphaël Mathié a pratiqué dans la presse écrite nationale une dizaine d’années avant de se former à la réalisation documentaire aux ateliers Varan à Paris. Il se consacre depuis au cinéma comme auteur-réalisateur. L’Île est son premier long-métrage de fiction et sa sixième réalisation.

Résumé

Claus, la quarantaine bien sonnée, s’est réfugié sur une île après avoir purgé une peine de prison pour un crime passionnel. Il y vivote depuis quelques années maintenant, oubliant presque pourquoi il est venu. Mais sa rencontre avec Angela, une jeune femme trouble et aguichante du pays, va tout bouleverser. Pour Claus c’est le début d’un rocambolesque voyage initiatique. Entre folie, rêve et réalité il va devoir combattre ses propres démons, mourir pour se permettre d’aimer.

Chloé Mazlo & Yacine Badday - Le Message

Biographies

Chloe-Mazlo---PortraitNée en 1983 à Paris, Chloé Mazlo a étudié le graphisme aux Arts Décoratifs de Strasbourg de 2002 à 2007. Son film de fin d’études L’amour m’anime a été sélectionné dans une vingtaine de festivals et diffusé sur Canal +. En 2010, elle réalise Deyrouth, documentaire animé sous forme de carnet de voyage au Liban, le pays d’origine de ses parents. Le film, pré-acheté par France 2 a également connu une belle carrière en festivals, étant sélectionné dans plus de 60 festivals et sept fois primé. Elle clôt avec Les Petits cailloux, César 2015 du meilleur film d’animation, sa trilogie autobiographique. Elle poursuit en parallèle une pratique du dessin et crée avec succès des applications pour enfants tel que « Astropolo » et « Albert ». En 2015, Conte de fées à l’usage des moyennes personnes, d’après la nouvelle éponyme de Boris Vian est sa première fiction animée.

Yacine-Badday---PortraitAprès des études de scénario à Paris VIII, Yacine Badday coécrit quatre films avec le réalisateur Alexandre Hilaire, dont deux documentaires (Jean Aurenche écrivain de cinéma et Le cinéma de Boris Vian) qu’il co-réalise. En 2014, il réalise les court-métrages Sur la pointe des pieds (lauréat du festival de Montélimar) et Les Soucis (lauréat du concours de scénario du festival d’Aubagne et produit par le GREC). Il collabore également avec la réalisatrice Chloé Mazlo dont il co-écrit les court-métrages Conte de fées à l’usage des moyennes personnes (adapté de Boris Vian) et Diamanteurs, ainsi que le long-métrage en cours d’écriture Le Message.
Yacine co-écrit actuellement les long-métrages Grand ciel d’Alexandre Hilaire (soutenu par la région Limousin) et Comme un autre de Mathieu Gompel (passé par les ateliers Equinoxe et sélectionné au Festival des scénaristes 2016).

Résumé

Dans une ville ravagée par la folie d’une guerre civile, une jeune femme, Mona, est en route pour rejoindre Silas qui l’attend au port afin de quitter leur pays. Leurs retrouvailles devaient sceller leur réconciliation et l’aveu d’un amour partagé.
En chemin, Mona est atteinte par la balle d’un franc tireur. Immobilisée au sol, luttant pour sa vie, elle n’a qu’une idée en tête : faire parvenir un message à Silas pour lui dire qu’elle venait et qu’elle l’aime.

Frédéric Ramade - Le Pollinisateur

Biographie

Frederic-Ramade---PortraitFrédéric Ramade est né à Tours en 1968. Après des débuts dans le champ des arts plastiques, où il expérimente différents média, réalise des performances et des installations, il s’oriente vers la réalisation. Il signe de nombreux documentaires et programmes courts pour les chaînes Arte et France 5, dans les domaines de la culture et de l’éducation, avant de réaliser ses premiers films pour le cinéma. Des films qui oscillent entre fiction et documentaire, et questionnent avec humour notre rapport à notre environnement. Son moyen métrage Ode pavillonnaire, une réflexion tendre et ironique sur la vie en pavillon, reçoit un très bon accueil de la critique lors de sa sortie en salle en 2008 et sera présenté dans de nombreux festivals.
Depuis 2010, Frédéric Ramade a rejoint l’ACID, Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion, dont il est l’actuel président.

Filmographie sélective :
La Voie Rouge – fiction – 40mn
Ode Pavillonaire – fiction documentaire – 50mn
Le problème avec Tom – fiction – 21mn
La libération de Chinon – documentaire – 37mn

Résumé

Bernard Guillevinec, la quarantaine passée, un visage rond et doux doté d’une légère calvitie aux teintes rousses, a réduit ses rapports au monde qui l’entoure au strict minimum pour se consacrer à sa seule passion : les orchidées. Mais un beau soir de novembre, alors qu’il rentre chez lui avec un nouveau spécimen déniché chez son revendeur habituel, Bernard doit faire face à un imprévu de taille : son quartier est bouclé suite à une explosion de gaz. Trouvant refuge dans un gymnase où la mairie a mis un place un accueil d’urgence, Bernard ne peut se résoudre à abandonner ses fleurs alors que le gel menace, et va décider de braver tous les interdits pour mettre son précieux butin à l’abri. Sur son chemin, il se fera adopter par une famille vietnamienne, défiera les forces de police, apprendra à partager sa passion pour les fleurs, et surtout, fera la rencontre de Camille, la jeune psychiatre au tempérament bien trempé qui gère le service d’urgence. Au sortir de cette nuit pas comme les autres, Bernard aura fait le deuil de sa bulle fleurie et sera prêt à accueillir une vie nouvelle.

Martin Tronquart & Léa Pernollet - Louves

Biographies

Martin-Tronquart---PortraitAprès des études d’histoire-sociologie, un BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) et une école de cirque, Martin Tronquart débute comme assistant des photographes Hélène Biensa et Philippe Matsas. Par ailleurs il devient animateur en centres de vacances. En 2003, il fait un stage sur le long‐métrage de Jean‐Paul Salomé, Arsène Lupin, et y découvre le métier d’accessoiriste. Il occupera ce poste sur d’autres longs comme Marie-Antoinette de Sofia Coppola, Le Bruit des gens autour de Diastème ou La Femme du Vème de Pawel Pawlikowski. En parallèle, il écrit et réalise des court-métrages puis joue au cinéma et au théâtre, particulièrement dans Pin Up de François Gallou ou dans la pièce Pyramide de Copi mise en scène par Joséphine de Meaux. En 2010, il met un terme à sa route d’accessoiriste pour se consacrer à l’écriture et à la réalisation et continue à travailler avec des enfants. En 2011, il rencontre la société Kidam qui produira son court-métrage Quatre colombes sur l’antenne télé, sélectionné notamment aux festivals de Toronto (Worldwide short film festival) et de Trouville où il obtiendra la Mention Spéciale du Jury. En 2013, toujours avec Kidam, il réalise son premier moyen-métrage Braconnière, co-écrit avec Léa Pernollet et pré-acheté par Arte, dans lequel jouent Lise Maussion et des enfants. Il travaille aujourd’hui sur son premier long-métrage.

lea-pernollet-portraitAprès une classe préparatoire littéraire où elle se spécialise en Histoire et en anglais, Léa Pernollet entre à la Fémis en 2002, dans la section scénario. Elle en ressort quatre ans plus tard avec le goût de la co-écriture et une curiosité vorace.
Depuis, elle travaille autant sur des fictions cinéma que sur des documentaires. Ces dernières années, elle a entre autres co-signé des documentaires de Dominique Fischbach (réalisatrice remarquée chez Strip-Tease) et les fictions Territoire et Cosmogonie de Vincent Paronnaud, aka Winshluss (co-auteur de Persepolis avec Marjane Satrapi). Elle rencontre Martin Tronquart en 2009, collabore à l’écriture de son court métrage Quatre colombes sur l’antenne télé, puis co-écrit le moyen métrage Braconnière. Ils se retrouvent aujourd’hui sur le long métrage Louves.

Résumé

Depuis l’adolescence Maria, Jen, Sophie et Ariane forment une meute, une bande, un rempart contre le monde grâce auquel elles tiennent debout.
Maria est à l’hôpital entourée de ses amies quand le médecin leur annonce qu’il lui reste peu de temps à vivre. Maria veut revoir son fils qui vit en Italie.
Ses amies sont prêtes à tout pour défier la mort et accompagner Maria jusqu’au bout.
Sur la route, elles croisent des loups dont le comportement résonne étrangement avec ce qu’elles ressentent.
La mort de Maria fera voler en éclat le fragile équilibre de leur meute. Faut-il continuer sans elle jusqu’en Italie pour retrouver l’enfant ou reprendre le cours de sa vie ? Y’a-t-il encore la possibilité d’avancer ensemble lorsque la meute perd un de ses membres ?

Les sessions en résidence :
1ère session
: du 30 mars au 6 avril 2016
2ème session : du 19 au 30 juin 2016
3ème session : du 9 au 16 octobre 2016