Portrait de Leyla Bouzid

Fin 2019, la réalisatrice tourne son film « Une histoire d’amour et de désir » développé au Groupe Ouest

Leyla Bouzid tourne depuis le 14 octobre 2019 en région parisienne son deuxième long-métrage, développé dans le cadre de la Sélection Annuelle 2016 : « Une histoire d’amour et de désir ».

Le film dresse le portrait d’Ahmed – incarné par Sami Outalbali, un jeune Français d’origine algérienne, au moment crucial de son éveil à la sensualité. À travers sa rencontre déterminante avec Farah – interprétée par Zbeida Belhajamor, une jeune femme fraîchement débarquée de Tunis, et au contact de la littérature érotique arabe, il va s’émanciper et questionner les racines qu’il pense être les siennes.

Après son premier long très remarqué – « À peine j’ouvre les yeux » (2015) – la réalisatrice fait de nouveau équipe avec Blue Monday Productions et la productrice Sandra Da Fonseca, associée avec Bertrand Gore et Nathalie Mesuret. Avant l’été, elle avait obtenu l’avance sur recettes du CNC pour ce long-métrage coproduit par Arte France Cinéma et distribué par Pyramide. Le tournage s’achèvera le 10 décembre 2019.