Leyla Bouzid

Leyla-Bouzid---Portrait-1

Leyla Bouzid grandit à Tunis où elle est née en 1984. En 2003, elle part à Paris étudier la littérature française à la Sorbonne puis intègre la Fémis section réalisation.
Elle réalise Soubresaut, son film de fin d’études, en Tunisie quelques mois avant la révolution. Elle choisit ensuite de tourner Zakaria dans le sud de la France avec des comédiens non professionnels.
En 2015, A peine j’ouvre les yeux, son premier long-métrage (tourné à Tunis), commence sa carrière à la Mostra de Venise. Depuis, il parcourt les festivals (Toronto, Rotterdam, Dubaï, Carthage, Namur…) et reçoit plus d’une vingtaine de récompenses. Il bénéficie également d’un bel accueil publique et critique lors de ses sorties salle, en France et en Tunisie.

Trois histoires d’amour et de désirs

Trois histoires d’amour et de désirs, à différentes époques et différents lieux.
Ce qui les lie ? Le désir obscur et vif de ces trois hommes arabes, fou d’amour et qui, pourtant, pour différentes raisons, se refusent à leur belle.