Bernard Bellefroid

Portrait de Bernard Bellefroid

Diplômé de l’INSAS (Institut national supérieur des arts du spectacle) de Belgique, Bernard Bellefroid s’empare d’abord de la caméra en tant que témoin du monde. En 2005, il part en terres rwandaises pour son premier film documentaire Rwanda, les collines parlent. Bernard Bellefroid donne la parole à des rescapés du génocide mais aussi à leurs tortionnaires et tisse ainsi le portrait d’une société traumatisée mais en reconstruction. En 2007, il installe sa caméra en prison et décrit le quotidien des détenus et leurs relations compliquées avec leurs enfants. Bernard Bellefroid change de cap en 2008 puisqu’il investit le domaine de la fiction. Avec La Régate, il dirige Sergi Lopez et Thierry Hancisse dans un drame père-fils où violence et amour se font front.

Melody

Melody, une jeune femme de vingt-huit ans, décide de devenir mère porteuse contre une grosse somme d’argent qui lui permettra d’acheter le salon de coiffure dont elle rêve.
Emily, la mère commanditaire, une riche Anglaise de quarante-huit ans qui ne peut plus avoir d’enfant, fait venir Melody chez elle : elle veut pouvoir contrôler le bon déroulement de la grossesse.
Si tout les sépare au départ, les deux femmes finissent cependant par s’adopter : Melody, née sous X, trouve en Emily la mère qu’elle n’a jamais eue, et Emily reconnaît en Melody la fille qu’elle aurait pu avoir. Mais pourront-elles mener à bien cette aventure qui les unira à jamais ?

  © Photo Brigitte Bouillot