Bérangère Mc Neese

Portrait de Bérangère Mc NeeseBérangère Mc Neese est comédienne, scénariste et réalisatrice. Belge et Américaine, elle débute sur les plateaux de court-métrages et de publicités, puis de long-métrages, tels que « Eyjafjallajokull » ou « Belle comme la femme d’un autre ». Autodidacte, elle est également la voix de plusieurs personnages d’animation. Elle joue l’un des rôles principaux du téléfilm « Le Viol » d’Alain Tasma (France 3) ainsi que dans les séries « Like Moi » (France 4), ou « Le Roi de la Vanne » (Canal +) et au cinéma dans « Photo de famille » de Cécilia Rouaud.
Elle vient d’achever les derniers long-métrages de Pascal Elbé et de François Pirot, ainsi que de la série « Braqueurs » pour Netflix, et « HPI » pour TF1, et tourne actuellement dans « Fils de », une série pour la RTBF.

Elle réalise son premier court-métrage, « Le Sommeil des amazones » en 2015. Son deuxième court, « Les Corps Purs », dans lequel elle tient l’un des rôles principaux, sort en 2017 et est multiprimé, en marge de diffusions sur Arte, TV5 Monde et RTBF. Son dernier court-métrage « Matriochkas », remporte le Magritte du Cinéma, le Grand Prix à Palm Springs, et le Prix de la Meilleure Réalisation à Rhode Island, entre autres, avec des diffusions Arte, TV5 Monde et RTBF.

Immaculées

Héloïse a 17 ans et fuit une relation abusive avec un homme plus âgé. Elle rencontre Melo, jeune femme d’une trentaine d’années, au hasard des rues, et que sa gouaille sort d’un mauvais pas. Melo lui propose, alors que la nuit tombe, de dormir chez elle, où elles sont déjà quatre, quatre jeunes femmes aussi libres qu’abimées et pourtant d’apparence si solide. Le reste du monde devient leur terrain de jeu, leur adversaire. L’une d’entre elles, Nora, vit aussi avec son jeune fils. Nora fascine Héloïse, et elle le sait. Elles se sont créé des règles pour cette communauté, tant pratiques qu’idéologiques, qu’Héloïse apprend. Avec elles, Héloïse grandit. Mais Nora reste un élément destructeur, rongée elle-même par ses propres angoisses. Les blessures ont donné naissance à de la colère, mais aussi une force incommensurable.