BITTER FLOWERS d’Olivier Meys

Le long-métrage d’Olivier Meys — soutenu par le Breizh Film Fund — au Busan Film Festival en section Flash Forward

BITTER FLOWERS, le long-métrage d’Olivier Meys — coproduit par .Mille et Une. Films, Tarantula Belgique et P.S. Productions Suisse — est sélectionné au Busan International Film Festival (Corée du Sud), qui se tiendra du 12 au 21 octobre 2017, en section Flash Forward.

Le film est également sélectionné au Chicago International Film Festival (du 12 au 26 octobre 2017).

Félicitations à toute l’équipe du film !

Le Breizh Film Fund a soutenu la société de production rennaise .Mille et Une. Films pour la coproduction de ce premier long-métrage du Belge Olivier Meys. Dans BITTER FLOWERS, il s’intéresse à l’immigration de femmes chinoises qui tentent l’aventure européenne en espérant y trouver les moyens de subvenir aux moyens de leur famille restée en Chine, et souvent tombent dans la prostitution.


PITCH
Lina, mère d’un petit garçon de dix ans appelé BoYi, sent le monde autour d’elle s’écrouler. En cette fin de 20e siècle, le Dong Bei, région industrielle originellement prospère, paye un lourd tribut au passage de la Chine à l’économie de marché. Lina ne veut pas laisser tomber. Lina veut réussir. Elle veut une place dans cette nouvelle société qui se dessine, elle veut être patronne et surtout, plus que tout, elle veut un avenir brillant pour son fils. Pour cela, Lina est prête à se sacrifier. Confiante, comme beaucoup d’autres, elle part tenter l’aventure de l’exil en France, dans l’espoir de revenir rapidement avec des fonds. Jamais Lina n’aurait pu imaginer ce qu’elle trouverait là-bas ; jamais elle n’aurait imaginé la hauteur du sacrifice consenti pour atteindre son but. Elle apprendra aussi que certaines choses n’ont pas de prix.


Une coproduction Tarantula, .Mille et Une. Films., P.S.Production

Avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles, de l’Office Fédéral de la Culture, de la Région Bretagne et d’Eurimages. Avec la participation de la RTBF, de la RTS et du Breizh Film Fund.

Développé avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles, de la Région Bretagne et du programme Media.